BIO

LIRE

« Mon travail est une peinture d’évocation, une peinture qui balance entre figuration et abstraction, une peinture empreinte des éléments de la nature ».

Valérie Buffetaud

 

valerie_buffetaud_small P ar ces mots, Valérie Buffetaud souligne un aspect essentiel de sa recherche veinée de cette poétique de la « frontière éphémère” qui guide son inspiration au-delà des limites étroites des catégories et des définitions. Une frontière à l’intérieur et au-delà de laquelle la pratique artistique peut puiser dans un vécu qui n’est pas simple autobiographie, mais expérience complète de soi méditée en rapport au monde et à l’écoute des sensations.

Le parcours de Valérie est un chemin au cours duquel peinture, sculpture, gravure, céramique, se sont rencontrées, menant à une recherche qui s’est alimentée de musique, de voyages et de littérature pour ne jamais s’échouer dans une expérimentation formelle dénuée de substrats poétiques. Par ce viatique, l’artiste aborde un langage qui, plutôt que l’appel des codes contemporains inspirés des rythmes accélérés et des icônes sérielles d’une réalité virtuelle et technocratique, choisit celui de l’intériorité et de la nature.

Cette même inclination a poussé Valérie vers l’exploration de la matière picturale entendue comme substance organique et vivante, presque une recherche d’ascendance informelle qui ne constitue pas toutefois une simple reprise d’expériences artistiques passées, mais une façon de les revivre dans notre contemporanéité, à la lumière d’un lyrisme renouvelé. La matière de ses peintures, strates de pigments, terres, minéraux, gazes, sables, papiers, révèle ainsi le diagramme le plus authentique du processus créatif, de l’envahissement des émotions, du mouvement du corps et des mains dans l’acte de composer.

Les peintures de Valérie sont aussi des compositions qui, entre légèreté et rigueur, dépassent la donnée objective de la vision: Gratitudine, Impronta, Incontro, Ouverture, Secret, Silence, Soffio, Vita, tels sont les titres, toujours significatifs de ses travaux, qui percent à jour une perception du monde à la fois allusive et symbolique. L’intensité variable des couleurs, les passages de lumière, la disposition légère des signes, les matériaux formés en sédiments, l’alliance des formes; tout cela révèle des sentiments hétérogènes, de l’étonnement à l’inquiétude, de la sérénité à la souffrance, apportant aussi des traces de souvenirs. Ainsi, même la présence souvent dominante du rouge, devenu désormais un élément distinctif de l’artiste, qui voit en lui énergie, passion, renaissance, et auquel alterne, en tant que pause qui appartenait déjà à Kandinsky, le noir ou bien le blanc.

Le penchant de Valérie pour les tonalités chaudes et méditéranéennes, exaltées par la matière et la gestualité, apparaît lié non seulement à la culture artistique de la France, terre natale du peintre, mais aussi à l’expérience du voyage et à la découverte de réalités et de cultures différentes, de l’Afrique à l’Italie, sa patrie d’élection pendant des années. Les terres de Sienne et de la Provence, ainsi que les sables des déserts africains, convergent dans la palette de Valérie apportant dans l’oeuvre les couleurs, la lumière, le vent de ces régions. Voici alors que le journal intime de l’artiste s’enrichit de précieuses notes de voyage. En effet, Valérie vit chaque déplacement comme un moment de connaissance, comme une relation entre l’individualité et la particularité du lieu.

Comme si elle était fascinée par une tradition littéraire qui embrasse les comptes-rendus des découvertes géographiques, ethnographiques, du voyage de formation intellectuelle et artistique au voyage romantique vers l’exotisme, de Montaigne à Goethe jusqu’au contemporain Chatwin. Des tableaux comme Procida, Château-Rouge, D’île en île sont des évocations de lieux différents, de Paris aux îles grecques et napolitaines, qui précèdent les grands papiers réalisés pour le carton à dessins Percorsi. Là, l’idée du voyage et du passant se manifeste dans les cartes marines de l’Afrique sur lesquelles l’artiste intervient au moyen de signes et de couches étendues de couleurs. Le départ virtuel vers ces territoires inconnus procède d’un nomadisme mental sillonnant des paysages imaginaires où l’on retrouve la tension créative et la vitalité des travaux précédents du peintre, composés d’arbres, d’écorces, de pierres, de lignes de frontières, ou bien, d’un point de vue technique, d’ocres et de pigments, de fusain, papiers, tissus et branches de saule. Valérie appréhende également le voyage comme un parcours dans le langage voilé du spirituel, ou bien comme exploration à l’intérieur de soi, ou, encore, comme déplacement vers un ailleurs fait de destinations et de quartiers familiers et pourtant toujours nouveaux dans leur identité multi-ethnique. Aussi, les papiers de Percorsi peuvent-ils représenter un voyage à Paris, dans le quartier de l’artiste, Château-Rouge, où France et Afrique se mêlent, rencontrant aussi, dans les souvenirs de Valérie, ces paysages d’Italie ou de Toscane que depuis des années l’artiste conserve affectueusement au fond d’elle-même.

Angela Sanna

 

 


PARCOURS – AUTOUR DE VALÉRIE BUFFETAUD PAR FRANCK MOATTI


Video

 

PUBLICATIONS
Diptyque
Géographies
Plans d’ensemble
Dyptique
Dyptique
Présent Simple
Impression
Intime Voyage
Elementi di Fuga
Dialogues autour de la peinture
Attestation du Rouge

EXPOSITIONS PERSONNELLES (sélection)

2019
Artkarlsruhe 2019, sur le stand d’Immaginaria Arti Visive Gallery

2018
la tentation du présent, Église Haute, Banon, France.

2017
tout près, de loin, galerie Pigments, Lurs, France.

2016
méditerranée(s), le Silo, Marseille, France.

2015
anima, une nouvelle saison, AUP Fine Arts Gallery,
The American University of Paris,  France.
reflets, château de Trousse-Barrière, Briare, France.
reflet(s), galerie Pigments, Lurs, France.

2014
riflessi, Immaginaria arti visive gallery, Florence (Italie)
2013
en partance, Librairie Larcelet, Saint-Dizier (52)

2012
Telluriques, Château, Saint-Brisson-sur-Loire (45)
Territoires, Eglise Haute, Banon (04)
Itinérances, Galerie Pigments, Lurs (04)

2011
Itinérance, Galerie l’Espace, Veules-les-Roses (76)
Cap sur les Arts, 9e festival d’art contemporain, Perros-Guirec (22)
Parcours, Chapelle St Ferreol, Viens (84)
Ombre et Lumière, Salle Pierre Michel, Forcalquier (04)

2010
Parcours, Galerie La Coulisse, Belle-Ile-en-Mer/Le Palais (56)
Percorsi, Immaginaria Arti Visive Gallery, Florence (Italie)
Duo, Galerie La Traverse, Espace Jacques Prévert, Mers-les-Bains (80)
Bestätigung des Rots, Walter Bischoff Galerie, Berlin (Allemagne)

2009
Galerie l’Espace, Veules-les-Roses (76)

2008
Rouges, Galerie l’Espace, Veules-les-Roses (76)

2007
Presenza del rosso (catalogue), Immaginaria Arti Visive, Florence (Italie)

2006
Au fil de la lumière, Galerie La Coulisse, Belle-Ile-en-Mer/ Le Palais (56)

2005
Le Memorie dell’albero, Galerie d’Art La Rocca, San Gimignano (Italie)
Dialogues, Galerie Le Bonheur Fou, Manosque (04)
Métamorphoses pour une renaissance, Galerie Mireille Batut d’Haussy, Paris (75)

2004
Espace Ofivalmo, Paris (75)
Au fil de l’éphémère,Atelier d’Art Fernand Bourgeois,  Apt (84)
Rosso, Galerie Immaginaria, Florence (Italie)
Au fil de l’éphémère, Galerie de l’Olympe, Perpignan (66)

2003
Confine labile, Au fil de l’éphémère, Institut Français, Florence (Italie)
Galerie Studio della Rocca, San Gimignano (Italie)

2002
Rencontre et dialogues, Galerie de l’Olympe, Perpignan (66)
Forcalquier (04) – Centre d’Art Contemporain

2001
Centro Culturale Bibli, Rome (Italie)
E la materia disse al colore…, Odradek Galerie, Rome (Italie)
Les mouvances de l’âme” (catalogue), Galerie Immaginaria , Florence (Italie)
Galerie Studio della Rocca, San Gimignano (Italie) –

2000
Tolérances, Galerie Schortgen, Luxembourg (Luxembourg)

1999
Lueurs Obscures, Galerie Art et Passion, Esch sur Alzette (Luxembourg)

1998
Silenzi Luminosi, Galerie Friesacher, Certaldo (Italie), Brunico (Italie)
Traiettorie – Trajectoires (catalogue), Palazzo Pretorio

1997
Espace Giraldi, Florence (Italie)
Mémoires nomades, Galerie Sculptures, Paris (75)

1996
In sospeso, Galerie Spazio Didee, Sienne (Italie)

1995
Malerein, Skulpturen, Galerie Friesacher, Brunico (Italie)
Alliances, apparences, Institut Français, Florence (Italie)
Cour Européenne de Justice, Luxembourg

1994,
Peintures, sculptures, Moulin du Theil, Billy (41)
Peintures, sculptures, Château, Selles-sur-cher (41)
Peintures, Galerie Art et Passion, Château Esch-sur-Alzette (Luxembourg)

1993
Centre Culturel, Bandol (83)

1992
Emergence, Galerie Sculptures, Paris (75) – 

EXPOSITIONS COLLECTIVES (sélection)

2018
l’estampe, La maison de Brian, Simiane-la-Rotonde, France.
estampe contemporaine, Château de Bouc-Bel-Air, France.

2015
12 artistes s’associent, galerie Charlemagne, Bois-Colombes, France.

2013
collection Printemps, Galerie Nicole Buck, Strasbourg (67)
Tutto Piccolo, Galerie Nicole Buck, Strasbourg (67)
3ème Biennale d’Art Contemporain, Centre culturel André Malraux, Le Pecq (78)

2011
Partage 011 Arts Amis, Château, Saint-Brisson-sur-Loire (45)
Hommage à Jacques Delahaye, Grange au Moulin/Maison du Parc/Halte verte, Offranville (76)

2009
Abstracta (catalogue), Galleria Rosso Fenice, Benevento (Italie)
Die Natur Eines Bildes, Galerie Bischoff, Berlin (Allemagne)

2008
Wasser und Wein, Galerie Leerer Beutel, Regensburg (Allemagne)

2006
Al femminile – Women, Galerie Immaginaria, Florence (Italie)
L’opera al grande – Major work, Galerie Immaginaria, Florence (Italie)
1996-2006, Galerie de l’Olympe, Perpignan (66)

 

2002
Galerie Immaginaria, Florence (Italie)

2000
XXIIIe Rencontre d’Arts Plastiques, Château-Arnoux-St-Auban (04), (Grand Prix et médaille d’or)
Teatrino, San Gimignano (Italie)
Linie, Atelier Menck-Sfregola, Cologne (Allemagne)
Divadlo Bed Zàbradli – Frantiskánská Zahrada, Prague (République Tchèque)  (catalogue)

1999
Galerie Du côté de l’Éclat de Verre, Lyon (69)
Espace Novel Annecy (74)
Attraversare : Garagengalerie, Salzbourg (Autriche)
Studio Sitornino Etoile Toy, Florence (Italie)
Miti e Micromiti, Museo Cassioli, Asciano/ Sienne (Italie)

1998
Attraversamento, Galerie der Mühlviertler Künstlergilde, Linz (Autriche)

1996
Petits formats, Galerie Sculptures, Paris
Senza titolo, Galerie B.Brecht, Milan (Italie)
1990
Atelier Delahaye, Centre culturel chinois, Paris
1989
Prix de dessin David Weill, Académie des Beaux-Arts de Paris
1988
Duo, Galerie La Ruine, Genève, Suisse

 

SALONS ET FOIRES INTERNATIONALES D’ART CONTEMPORAIN

De 2007 à 2019 ArtKarlsruhe, Allemagne.

2007 Turquie – Contemporary Art Istambul – Espagne – Puro Arte Vigo

2007 / 2005 Autriche – Art Innsbruck

2006 / 2004 / 2003 / 2001 Belgique – Gand/Lineart

2002 Pays-Bas – La Haye / Holland Art Fair

1996 France – Strasbourg / St’Art

1994 France – Paris / Salon des Réalités Nouvelles

1994 / 1993 France – Bagneux / Salon d’Art Contemporain

1993 France – Paris / Salon de Mai

1992 France – Cachan / Biennale

PERFORMANCES

 

2018
rouge et tambour, avec B.Renaudin, galerie À l’Écu de France, Viroflay, France (vidéo)

2016
peinture avec le théâtre de l’Impasse, « à tous ceux qui », de N.Renaude, Banon

2013
esquisses, avec l’orchestre Imaginaire, auditorium du conservatoire de musique, Saint-Dizier, France (vidéo)

2011
les nuits de Cormery et de son abbaye, avec Bertrand Renaudin et Pierre Jacquet, Cormery, France.
ombres et lumières, les rencontres musicales de Haute-Provence, avec Pierre-Olivier Queyras, Olivier Darbellay, Joe Carver, Michaël Jarell, couvent des cordeliers,Forcalquier, France. (vidéo)

2010
festival Plastic café, avec Bertrand Renaudin, Cormery, France.

2007
festival au sud du nord, avec Bertrand Renaudin, Boissy-le-Cutté, France.

2004
au fil de l’éphémère, avec Bertrand Renaudin, musée de l’aventure industrielle, Apt, France.
printemps des poètes, avec Bertrand Renaudin et Jean-Claude Villain, Fondation Carzou, Manosque, France.

2003
confine labile, au fil de l’éphémère, avec Bertrand Renaudin, Institut Français, Florence, Italie. (vidéo)

2001
genesi, performance de Poésie Sonore, musique, danse, au sein de l’exposition les mouvances de l’âme, avec Nina Maroccolo, Alberto Vasco, Carlo Gardenti,
Francesco Gesualdi, Irene Cioni, Galleria immaginaria, Florence, Italie.

 

PUBLICATIONS

 

2014
géographie(s), propos de campagne n°20, Propos/2 éditions, dessins, p.120.

2013
versant 1 : Entre-Deux, revue DiptYque, peintures, p.128.

2012
l’intime voyage de Bertrand Renaudin, Propos/2 éditions, photographies, p.116.

2007
presenza del rosso, immaginaria arti visive gallery, catalogue, p.64.

2005
dialogues autour de la peinture, propos de campagne n°15, Propos/2éditions, dessins, p.119.

 

FORMATION

 

1991
DSAP, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, France.

1989/1990
Instituto d’Arte per la Ceramica, Faenza, Italie.

1986
Licence d’Arts Plastiques, Paris VIII, France.

1983
Deug Art et Archéologie, Paris IV, France.

 

CONTACT

LAISSEZ UN MESSAGE

error: Content is protected !!